Vacances en voilier avec bébé


Je profite de notre retour de vacances pour vous raconter un peu nos diverses expériences vacances avec bébé et je commencerai donc par notre semaine en voilier autour de l’île d’Elbe en Italie.

Tout d’abord, le coin est très beau (Napoléon n’avait pas trop à se plaindre) à et l’eau était à 27 degrés donc parfait pour la baignade. Après avoir atterri à Pise, nous avons récupéré notre voilier sur la côté italienne à San Vincenzo une petite station balnéaire familiale sans prétention mais avec une marina toute neuve. Nous avons loué un 32 pieds et notre équipage se composait de notre petite famille et d’un couple d’amis. Ticoeur était bien évidemment notre « bébé-moussaillon » et il a drôlement bien apprécié le petit périple. Alors comment s’organise-t-on avec un bébé de 9 mois à bord ? Bien sûr, il faut prévoir le stock de petits pots, les yaourts, l’eau minérale,… Pour le reste voilà comment se passe une journée type :

- réveil pour le premier biberon à 7h puis redodo jusqu’à 8h (sympa pour nous !). Pendant la nuit, Ticoeur dormait entre nous dans la cabine arrière.

- sur le pont, sur mes genoux pendant que nous prenons notre petit déj et que les hommes préparent le bateau pour le départ. Nous avons fait installer un filet de sécurité tout autour du voilier

- vers 10h, bercé par les vagues notre Ticoeur qui à la maison ne dort pratiquement jamais le matin,  faisait une première sieste d’une ou deux heures pendant que nous naviguions. Nous le posions au milieu du lit (et il ne savait pas encore se déplacer donc pas de risque qu’il tombe du lit). Pas besoin de babyphone car nous sommes juste au dessus, sur le pont donc nous l’entendons très bien et pouvons jeter un coup d’oeil par la lucarne pour vérifier qu’il dort comme un ange.

- pause déjeuner : nous faisons une halte dans une crique, mangeons puis baignade pour tout le monde, y compris Ticoeur qui a adoré les bains de mer dans sa bouée spécial bébé. Bien sûr, il y avait eu gros tartinage de crème solaire le matin, casquette sur la tête et T-shirt anti-UV.

- Je le garde dans les bras le temps des premières manœuvre et nous reprenons notre route.

- Sieste de l’après-midi jusqu’à 15h ou 16h et re-pause baignade dans une crique + goûter.

- Enfin, nous rejoignons un port vers 17h et faisons nos courses au village avant de cuisiner un dîner à bord.

- Ticoeur s’endort vers 21h et nous restons à papoter sur le pont avec nos amis, sous un ciel étoilé, enchantés par nos premières vacances en voilier avec bébé !

Le bilan de tout ça : c’est à faire et c’est gérable !

Les « bébé-plus » :

Ticoeur n’a jamais autant dormi qu’à bord du bateau ; il a adoré les baignades ; la logistique n’était pas difficile (pratique de dîner sur le bateau car pas besoin de baby sitter ou de trouver le resto assez rare qui ouvre tôt et dispose d’une chaise haute) ; les moments où Ticoeur est « bloqué » dans mes bras car nous naviguons et qu’il ne dort pas, il semblait totalement intéressé par tout ce qui se passait autour de lui et surtout par la mer ! Donc pas problème d’ennui à gérer comme ce pourrait être le cas avec des enfants plus âgés ; super destination l’île d’Elbe car il fait normalement très beau et la navigation est très facile ; nous avons eu la chance d’avoir des conditions très favorables.

Les « bébé-moins » :

Cela ne m’a pas du tout gêné mais il faut avoir conscience que pour la sécurité de l’enfant, il est obligatoire de l’avoir dans les bras à partir du moment où nous naviguons et qu’il est réveillé, donc disons que nous portons le bébé dans les bras environ 3 heures par jour. Le reste du temps il dort en cabine, se baigne ou passe de bras en bras ou encore sur le pont avec ses jouets, toujours sous surveillance et quand nous sommes à l’arrêt. Autre tout petit inconvénient : en Italie, les petits pots pour bébé ne me semblent pas terribles du tout, dans le genre 100% viande, très peu de légumes, pas de poisson et aspect pâté pour chat… mais bon, Ticoeur a quand même aimé et nous lui donnions aussi quelques unes de nos tagliatelle !

Enfin, je ne me permettrai évidemment pas de généraliser en déclarant que des vacances en voilier avec bébé se passent toujours bien car j’imagine que cela dépend aussi du bébé, de ses habitudes, de son rythme, de son caractère… En tout cas pour nous c’était super et nous sommes prêts à remettre ça !

11 réponses pour “Vacances en voilier avec bébé


  • Je suis admirative ! Déjà passer des vacances sur un voilier j’ai peur d’avoir le mal de mer tout le temps… Et on est tellement confiné, non? En tout cas, bravo ! Je vous que vous vous êtes bien amusé entre ce voyage et le périple en Ecosse (mon rêve !)

  • merveilleux, je pense que c’est à faire mais une question me trotte dans la tête car en corse les places au port l’été c’est impossible. Alors avec un bébé c’est mieux quand même le soir d’être à quai.
    Est ce qu’a l’isle d’elbe c’est pareil ou bien il n’y a pas de difficulté ?
    d’avance merci car ce voyage à l’air vraiment sympa.

  • Effectivement nous avons toujours dormi dans la marina et nous avons toujours trouvé une place malgré le monde qu’il y a en juillet. Pour ça, nous arrivions vers 16h et nous annoncions toujours notre arrivée par radio pour réserver notre place.

  • bonjour,

    j aurai aimé vous poser une question, nous partons 10 jours à malte sur le bateau du père de ma femme, avec notre fille qui aura 1 an dt demi, comment peut on la faire dormir, le lit parapluie sera sans doute trop grand (faut que je verifie les mesures, existe t il des lits adaptés (moins larges ) ou autre technique ?

    merci

    cedric, Rafaele et Manon

    • Bonsoir,

      Notre fils n’avait que 9 mois donc en le posant au milieu du grand lit de la cabine arrière, il ne risquait pas de tomber car à cet âge-là il ne bougeait quasi pas. En plus, nous pouvions le surveiller grâce à la lucarne du pont pendant qu’il faisait la sieste. La nuit, il était entre nous.

      Bonnes vacances !

  • Bonjour supermaman,

    je suis ravie de découvrir ton blog pleins de conseils. bravo.
    nous avons nous aussi un petit boutchou (8 mois) que nous emmenons partout avec nous, malgré les cris apeurés de ses grands-parents.
    nous partons cet été faire une croisière en Turquie avec lui. Il a déja fait du bateau en normandie mais seulement à la journée et avait adoré ça.

    As-tu quelques recommandations à nous faire pour une croisière en voilier avec bébé?
    Votre fils n’a-t-il pas trop souffert de la chaleur en Italie?
    Aviez-vous emporté poussette ou porte-bébé pour les balades à terre?
    Quel matériel pour les baignades en mer conseille-tu? bouée?

    merci pour ta réponse

    Alice

    • Il faisait 30 à 35 degrés environ, mais Ticoeur ne souffrait pas de la chaleur grâce à l’air marin. On le laissait uniquement en couche pour la sieste, sans vêtements. Et sur le pont, on lui mettait un T shirt anti UV et une casquette (et beaucoup de crème) ! Pour les balades sur terre, nous avions une écharpe de portage. Côté baignade, on faisait souvent deux grandes pauses dans la journée et on a utilisé une bouée spécial bébé que l’on trouve chez Fnac Eveil et Jeux (elle permet de bien caler bébé).

    • Moi aussi j’avais peur et puis finalement, du moment que je ne descends pas dans la cabine, je n’ai pas le mal de mer !

  • Un bébé d’un an et demi une semaine sur un voilier, quelqu’un a testé? Des conseils? J’hésite encore.

    • Mon fils avait 11 mois. La mer était super calme. Je m’occupais de lui à bord sans le lâcher d’une semelle ;-) On avait un filet de sécurité et on dormait dans les marinas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *